Association de Valescure Fréjus / Saint-Raphaël

25 juin 2019 : La porte taguée du rond-point des Anglais

Il était une fois une jolie fontaine qui pleurait, logique pour une fontaine ! Elle pleurait de joie car elle avait été conçue pour le bien de la population, apportant de l’eau notamment lors des périodes estivales. Mais, depuis un moment, s ‘y mêlaient des larmes de désolation.

On ne sait pas quand et qui a tagué la porte de garage faisant partie de l’enceinte du square de notre jolie fontaine, magnifiquement entretenu par Manu  – Manu est l’artiste paysager de la mairie chargé de l’entretien du square du carrefour des Anglais – mais, lui aussi, était quelquefois nostalgique.

Même si graffitis et tags font partie de l’art de la rue, le Street Art, associé au Hip-Hop – que Pierre Fernez ne pratique pas – ne convainc pas. Même si certains tagueurs et autres « artistes urbains » ont tenté là une démarche artistique, le but et l’effet ne correspondent pas à l’esprit  de Valescure, son golf, son patrimoine architectural, l’Estérel tout proche.

Par un beau matin de printemps, travestis en peintres, pinceaux de professionnels, peinture adaptée à l’ouvrage – le tout non sponsorisé – sous le regard critique et les conseils de notre G.O. (gentil organisateur)  nous sommes montés à l’assaut de La Porte Taguée, dans une synchronisation parfaite.

Le résultat fut enthousiasmant… quoique. Il a fallu convenir que notre peinture ne rivalisait pas avec celle des tagueurs. Les tags se révélaient au séchage, et il a fallu également admettre que notre ouvrage ne serait pas accompli si nous laissions l’encadrement de la porte tel qu’il était.

 

Qu’à cela ne tienne. Une semaine plus tard, même matériel, mêmes costumes, nous poursuivions notre travail.

Après cette ultime séance, assez satisfaits, les artistes – pure modestie –  n’ont pas signé leur œuvre et souhaitent garder l’anonymat.

Danièle Deckmyn

 

 

Haut de page ↑